Comment devenir un gestionnaire de transport ?
Fiche métier - Conditions d'accès - Missions - Différence entre gestionnaire interne et externe

Comment devenir un gestionnaire de transport ?

Dans le domaine du transport, Il n’y a évidemment pas que les conducteurs qui puissent travailler dans une entreprise de transport. En effet, les métiers liés à la logistique concernent de très nombreux profils dont, notamment des métiers liés à la gestion dans le milieu du transport de marchandises.

Afin de savoir comment devenir un gestionnaire de transport, il est préférable de tout connaître de ce métier aussi fascinant d’exigeant, cela, afin d’entamer ensuite les démarches nécessaires pour accéder à la capacité professionnelle relative au statut de gestionnaire de transport.

Besoin d'obtenir votre capacité de transport léger ?

Inscrivez-vous à la formation 100% en ligne chez DIGIMOOV dès maintenant et soyez prêts pour l'examen final. Formation éligible au financement par Pôle emploi !

Je m'inscris

Gestionnaire de transport : la fiche métier

Pour connaître tout de ce métier de gestion dans le milieu du transport de marchandises, vous prendrez alors connaissance des missions d’un gestionnaire de transport, de ses aptitudes mais aussi de sa rémunération.

Présentation du métier de gestionnaire de transport

Un gestionnaire de transport exerce sa charge dans le secteur du transport public routier. Afin de pouvoir être recruté et mener à bien les missions qui seront attendues de lui, ce même gestionnaire transport se devra en premier lieu d’accéder à la capacité professionnelle attestant de ses capacités et compétences en matière de gestion.

C’est à lui en effet que revient la responsabilité d’encadrer et de gérer toutes les activités de transport d’une entreprise donnée.

Les conditions d’accès au métier de gestionnaire de transport

En tout premier lieu, un gestionnaire transport se devra d’être attestataire de capacité professionnelle. Cette condition est requise par la loi s’il souhaite exercer ce métier particulier.

Aussi, pour pleinement s’adonner à son activité professionnelle, celui-ci se devra de bénéficier de délégations de pouvoirs et de signature de sorte à en faire usage au profit de l’entreprise de transport qui le recrute. À ce titre, il se devra d’avoir un lien effectif et contractuel avec ladite entreprise de transport et être rémunéré par cette dernière moyennant les missions effectuées pour son compte.

Les missions d’un gestionnaire de transport

Le contrat susmentionné, dans ses termes, se devra de préciser les attributions exactes du gestionnaire afin de préciser quelles seront ses responsabilités exactes au sein de l’entreprise de transport pour laquelle il sera amené à travailler. Ces responsabilités sont plurielles et se subdivisent en de nombreuses missions liées à la gestion.

En premier lieu, c’est à lui que reviendra la responsabilité d’entretenir les véhicules concernés par le transport de marchandise. Les conducteurs, en effet, ne sont pas responsables de l’entretien de celui-ci et dépendent donc du gestionnaire de transport afin de s’assurer que leur outil de travail soit parfaitement fonctionnel.

gestionnaire de transport

C’est aussi à lui que reviendra la tâche de vérifier tous les contrats et les documents liés à l’activité de transport exercée. Cela, sans compter la gestion de la comptabilité ou encore le fait de devoir affecter une mission aux conducteurs qui travailleront sous ses ordres.

En plus de l’entretien des véhicules, il sera tenu de s’assurer du bon respect des normes et des procédures liées aux questions de sécurité dans l’entreprise de sorte à prévenir des accidents. Son rôle dans une entreprise de transport, est central au bon déroulement des activités de transport de marchandises.

Un gestionnaire transport peut exercer son métier en dehors du département où sont affectés les conducteurs. Le cas échéant, il se devra alors de rapporter les preuves qu’il a à sa disposition tous les outils nécessaires au bon déroulement de son activité professionnelle. Cela, afin que la liaison ne soit jamais perdue avec l’entreprise de transport dont il dépend.

La question de la délégation de pouvoirs et de signature

En tant que chargé de gestion ayant notamment à sa charge les contrats de l’entreprise de transport dont il dépend, le gestionnaire de transport se devra de bénéficier de pouvoirs l’habilitant à contracter pour l’entreprise. Par conséquent, ses employeurs doivent explicitement stipuler dans son contrat que des pouvoirs de signature lui sont délégués. Au gestionnaire par la suite d’en assumer la pleine responsabilité.

Le salaire d’un gestionnaire de transport

Du fait de ses attributions professionnelles, du nombre de ses responsabilités et de sa position dans l’entreprise qui l’a recruté, un gestionnaire transport occupe un emploi de cadre au regard de la convention collective Transport. Ceci considéré, sa rémunération se devra d’être exactement appropriée à son statut.

Aussi, le salaire média d’un gestionnaire de transport en France varie entre 2000 et 3000 euros mensuels selon la taille de l’entreprise de transport pour laquelle il travaille. Un salaire d’entrée est généralement estimé à 1500 euros, celui-ci étant susceptible d’évoluer au gré de l’expérience acquise dans le domaine logistique.

Quelle est la différence entre un gestionnaire de transport externe et interne ?

Du fait qu’on lui ait délégué un pouvoir de signature, un gestionnaire transport est donc responsable pénalement des contrats pour lesquels il s’engage. Il peut alors exercer cette responsabilité pénale en tant que gestionnaire de transport interne ou gestionnaire de transport externe.

Les gestionnaires de transport interne

Il s’agit du cas le plus classique. Un gestionnaire interne est un salarié d’une entreprise de transport et de logistique occupant une activité de cadre chargé de gestion. Puisqu’il est salarié et n’a aucun pouvoir décisionnaire, la direction, statutairement, s’engage à lui déléguer un pouvoir de signature pour le compte de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le gestionnaire de transport externe

Un gestionnaire externe, quant à lui, est un statut officiel créé en 2012 afin de prévenir d’activités illégales relatives aux métiers du transport routier. En effet, certains gestionnaires louaient leur capacité professionnelle à d’autres n’ayant pas les compétences pour exercer ce métier.

Un attestataire de capacité externe, de ce fait, agit non pas comme un salarié mais un prestataire extérieur à l’entreprise de transport qui fait appel à ses services. Le gestionnaire externe, de ce fait, agit donc à son compte.

Comment devenir un gestionnaire de transport ?

Au-delà de la fiche métier, devenir gestionnaire de transport suppose de devoir respecter diverses conditions préalables avant d’être occupé. L’une d’entre elles, la plus essentielle, se rapporte à l’attestation de capacité professionnelle ; condition sine qua non de l’exercice de cette activité professionnelle.

Les conditions à remplir pour devenir gestionnaire de transport

L’attestation de capacité d’un gestionnaire routier a pour intitulé exact « Capacité professionnelle de gestionnaire et de commissionnaire de transport ». Cette capacité professionnelle est alors décernée une fois par an au terme d’un examen.

Cet examen sera particulièrement exigeant en ce sens où il concernera de très nombreux domaines allant bien au-delà du cadre routier. Un gestionnaire transport, pour être efficace dans ces attributions, sera ainsi évalué sur les matières suivantes :

  • - Le droit civil
  • - Le droit commercial
  • - Le droit fiscal
  • - Le droit des sociétés
  • - La gestion commerciale et financière
  • - L’accès au marché
  • - Les normes d’exploitation techniques
  • - La sécurité routière

Il va de soi, au regard de tous ces domaines de compétence, qu’une formation en ligne telle que Digimoov vous sera alors indispensable pour réussir un pareil examen. De telles connaissances ne sauraient s’étudier superficiellement sans l’aide d’une formation ayant justement été envisagée pour vous préparer à cet examen spécifique.

Obtenir la capacité de transport par équivalence

L’examen n’est pas le seul moyen pour devenir attestataire de capacité de transport de marchandises, même s’il reste celui étant privilégié par la vaste majorité des candidats. Il est en effet permis d’obtenir cette capacité professionnelle par équivalence de diplôme. C’est-à-dire, en ayant déjà souscrit à une formation dont les compétences acquises sont identiques à celles évaluées par l’examen.

Tous les diplômes de l’enseignement supérieur concernés par cette équivalence auront été définis par l’arrêté du 21 décembre 2015. Si vous répondez aux critères d’attribution retenus, il vous faudra envoyer un duplicata de votre diplôme concerné par l’équivalent ainsi qu’une pièce d’identité valide et une photo récente à la DREAL de votre région de sorte que votre capacité professionnelle puisse être conçue en conséquence.

Les autres cas permettant d’obtenir la capacité professionnelle de gestionnaire et de commissionnaire de transport :

En dehors de l’équivalence de diplôme, il est aussi possible d’accéder à l’attestation de capacité de gestionnaire de transport grâce à l’exercice d’une activité professionnelle préalable. Celle-ci se devra alors de remplir les mêmes attributions que les missions d’un gestionnaire de transport.

Ces professions sont nombreuses et répondent à des critères propres aux dates d’exercice de celles-ci. Toutes les informations nécessaires sont trouvables dans les articles R. 1422-11 à R. 1422-14-1 du code des transports ou bien encore les articles R. 1422-15 à R. 1422-18 du code des transports là encore.

Si vous remplissez les conditions d’admission, il vous faudra fournir les preuves de vos états de service à la DREAL de votre région ainsi qu’un justificatif d’identité et d’une photo récente.

L’actualisation de la formation gestionnaire transport

Une fois votre capacité professionnelle obtenue, vous ne devrez pas vous reposer sur vos lauriers. Car, si vous êtes attestataire de capacité depuis plus de 5 ans sans avoir exercé en tant que gestionnaire de transport en entreprise durant ce délai, vous serez alors tenu de souscrire à une formation dans un centre agréé de sorte à mettre à jour vos connaissances.

Le droit et les méthodes de gestion, en effet, évoluent constamment et nécessiteront que vous vous adaptiez aux nouvelles méthodes en vigueur. Cela, de sorte à pouvoir exercer votre activité en respectant parfaitement la loi et ce qui sera attendu de vous d’une entreprise de transport routier.


Capacité de transport poids lourd : comment l'obtenir ?
Attestation de capacité de transport poids lourd - Examen de transport lourd de marchandises