Devenir coursier indépendant: Le guide complet

Comment Devenir Coursier Indépendant ?

Vous rêvez de devenir votre propre patron ?

Vous avez un smartphone et un véhicule personnel ?

Devenez coursier indépendant en voiture, scooter ou camion !

De nos jours, en France, vous avez la possibilité de créer facilement une micro-entreprise de livraisons à domicile avec le statut d’auto-entrepreneur afin de devenir coursier indépendant. Vous pourrez livrer tous types de marchandises et colis.

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • La différence entre un coursier occasionnel et un coursier indépendant.

  • Les avantages et inconvénients des livraisons en vélo, en scooter ou en voiture.

  • Le Guide étape par étape pour devenir coursier indépendant.

  • Les 4 conseils et astuces indispensables pour réussir sa nouvelle activité de livreur.

Vous êtes prêt ? Accrochez votre ceinture, c’est parti !

Différence entre coursier occasionnel et coursier indépendant

Si vous êtes déjà coursier occasionnel, ou que vous avez commandé des repas à domicile (une activité lucrative qui a explosé durant la crise sanitaire actuelle), vous vous êtes sans doute aperçu que les livreurs travaillent avec des moyens de transport différents. En scooter, en voiture ou sur un vélo, les véhicules empruntés par les coursiers reflètent directement leur statut juridique. En effet, les coursiers occasionnels ou ceux qui sont en attente de devenir livreur indépendant, se déplacent à vélo, tandis que les autres peuvent utiliser le moyen de transport de leur choix. 

Tous ces véhicules ont des avantages et inconvénients que nous allons détailler dans les lignes suivantes, en commençant par le vélo.

Avantages et inconvénients des livraisons à vélo

Livreur sur vélo

S’il y a bien un avantage dont le vélo peut se targuer, c’est son côté pratique et passe-partout. En effet, celui-ci est particulièrement adaptée aux centres-villes et aux zones de forte circulation automobile. Il vous permet de vous déplacer n’importe où avec flexibilité tout en faisant des économies significatives de carburant. Néanmoins, si vous n’avez pas l’habitude de pédaler ou si votre cardio laisse à désirer, ce moyen de transport peut s’avérer contraignant.

Il faut noter également que le vélo possède une capacité de transport légère limitée par le sac que vous avez sur le dos. De ce fait, vous risquez de manquer de place pour valider plusieurs livraisons à la fois, vous empêchant de faire évoluer votre business et votre chiffre d’affaires. 

cycliste soumis aux conditions climatiques

Une autre contrainte à souligner est celle de la météo. À vélo, vous êtes soumis aux conditions climatiques ainsi qu’à la rudesse de l’hiver. Là où dans une voiture vous seriez à l’abri, sur un vélo il faut parfois avoir les nerfs solides pour boucler sa soirée sous la pluie.

Un autre inconvénient majeur : vous n’êtes pas en sécurité. Vous êtes vulnérable à chaque instant de votre livraison. Certains coursiers, pressés par le temps, se permettent de négliger le code de la route, augmentant ainsi les risques d’accident. 

Dernier point, il n’est pas facile de sortir d’une agglomération ou d’un centre-ville en vélo. Les trajets sont plus longs et plus périlleux surtout en heure de pointe.

Avantages et inconvénients des livraisons en véhicule motorisé

Même si, le vélo est plus pratique et économique, utiliser une voiture ou un scooter est un véritable "game-changer" et une étape obligatoire pour ceux qui souhaitent entrer dans le monde des auto-entrepreneurs.

Mais alors, quel moyen de transport choisir ?

Les livraisons en scooter

livreur en scooter
Le scooter à l’avantage d’être aussi mobile et passe-partout qu’un vélo. Vous n’aurez aucun mal à serpenter entre les véhicules et manœuvrer dans les petites ruelles. En sus de cela, la capacité de stockage est plus importante pour peu que vous possédiez un coffre sous votre siège ou derrière le scooter. De quoi améliorer significativement la productivité de votre transport des marchandises !
Quoi qu’il en soit, le scooter présente de nombreux avantages en opposition au vélo :
Coursier indépendant sur scooter
Dans un premier temps, celui-ci est moins fatiguant. Vous pratiquerez moins d’activité physique mais si vous souhaitez augmenter vos revenus, c’est la solution à privilégier. 
L’équation est simple : Moins de fatigue pour plus de livraisons validées et livrées rapidement, donc plus de profits. 
Le confort n’est pas non plus à négliger, surtout sous le mauvais temps ou lorsque vous souhaitez livrer en dehors d’une agglomération. Pour votre carrière de coursier indépendant il peut être intéressant de pouvoir livrer des colis et marchandises dans un rayon plus important.

Les livraisons en voiture

Coursier indépendant sur voiture

À la manière du scooter, la voiture permet d’effectuer des livraisons hors de la ville en plus d’avoir une capacité de stockage très importante en opposition aux coursiers à vélo dont seul le sac permet le transport de repas.

Grâce à une voiture, vous serez toujours au sec, et vous jouirez d’un confort de livraison maximal. Écouter sa musique ou faire marcher la climatisation pendant les fortes chaleurs d’été sont des atouts non négligeables.  Toutefois, nous vous déconseillons de livrer des burgers en Mercedes. L’addition du carburant risque de ne pas en valoir la chandelle.

Les démarches pour devenir coursier indépendant

Vous êtes maintenant décidé à devenir un coursier indépendant ? À passer du statut de particulier à celui d’auto-entrepreneur ou de micro-entreprise

Pour commencer, vous allez devoir obtenir votre attestation de transport léger de marchandises pour avoir le droit de livrer avec un autre véhicule que votre bicyclette (scooter, voiture et camionnette).

Obtenir son attestation de transport léger de marchandises

Pour obtenir cette attestation, vous devez effectuer les démarches auprès de la DREAL de votre région, en commençant par vous inscrire au registre national des transporteurs. Vous pourrez ensuite suivre, en ligne ou en présentiel, une formation de 102 h avant de passer un examen portant sur six matières. En cas de réussite - une moyenne supérieure à 12/20 - vous obtiendrez l’attestation de capacité de transport léger de marchandises

Dorénavant, 2 choix s’offre à vous :

  • Devenir auto-entrepreneur

  • Créer votre entreprise de transport

Devenir auto-entrepreneur

C’est la prochaine étape de votre carrière de coursier pour devenir indépendant. Afin de bénéficier du statut d’auto-entrepreneur, vous devez dans un premier temps effectuer les démarches administratives auprès du site de l’URSAFF

Seconde étape, demander son immatriculation au RCS en ligne (immatriculation au registre du commerce et des sociétés). 

Après cela, vous n’avez plus qu’à créer un compte bancaire dédié à votre nouvelle activité, puis attendre que toutes les démarches administratives soient validées pour bénéficier de votre nouveau statut.

Ouvrir sa boite de transport de marchandises

Malgré la croyance populaire, les démarches administratives ne sont pas si complexes.

Dans un premier temps, vous devez choisir, avec la plus grande attention, une structure juridique pour votre société de transport (société en nom collectif, SARL, SAS, EIRL...).

Afin de vous faciliter la tâche, un module de la formation capacité de transport léger est entièrement dédié à tous les avantages et inconvénients de ces différentes formes juridiques.

Une fois votre entreprise créée, vous devrez obtenir votre immatriculation auprès du RCS pour ensuite constituer votre dossier que vous remettrez à la DREAL.

C’est bon, vous êtes fin prêt pour devenir coursier indépendant et livrer de vos propres ailes !

4 conseils indispensables pour réussir en tant que coursier indépendant

Prendre notes

Afin que vous puissiez démarrer votre carrière de coursier de manière optimale, voici quelques conseils et astuces :

Payer moins de cotisations avec l’ACRE

Si vous êtes auto-entrepreneur et que vous avez créé une micro-entreprise, nous vous invitons à faire la demande de l’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d'Entreprise) pour bénéficier d'une exonération des charges sociales la première année de création de votre entreprise de transport de marchandises.

Attention, les démarches doivent être faites dans les 45 jours suivant la création de votre micro-entreprise 

Être coursier sur plusieurs plateformes de livraison

Si votre but est de grossir, de “scaler votre business” pour que votre chiffre d’affaires augmente, nous vous invitons à vous inscrire sur plusieurs plateformes de livraison de repas et les Drives des grandes surfaces.

Se positionner sur tous les fronts vous permettra de maximiser vos commandes et d’optimiser vos trajets de livraison. Vous pourrez également voir sur le moyen-terme, la plateforme qui fonctionne le mieux pour vous.

Optez pour la responsabilité civile professionnelle

Bien que facultative, nous vous conseillons vivement de l’adopter dans le cadre de votre entreprise de transport de marchandise. Celle-ci vous permettra de couvrir les dommages matériels que vous pourriez causer. C’est très pratique en cas d’accident ou de pépin.

Bien s’équiper c’est rouler en sécurité

Nous concluons ce guide sur un conseil qui pour nous est primordial : un bon coursier indépendant, est un coursier protégé. Ne vous mettez pas en danger à cause du stress ou d’une envie d’aller plus vite, surtout à deux-roues.

Il est très important pour un livreur en scooter :

  • D’avoir un casque avec visières 

  • Des gants

  • Une tenue adéquate le protégeant en cas de chute. Pas de tong et de short même en été !

Si vous êtes en voiture, n’oubliez pas les révisions et les contrôles techniques, et ne buvez pas au volant. 

Nous espérons que votre nouvelle activité de coursier indépendant commencera bientôt sur les chapeaux de roues et nous vous souhaitons bonne chance pour la suite !

Partager

mobiliser cpf pour obtenir l'attestation de capacité de transport léger de marchandises

Taxis et VTC : avez vous pensé à vous reconvertir à la livraison?