Habilitation électrique : Dis-moi tout !
Définition - Types d'habilitations - Formation habilitation

Habilitation électrique : Dis-moi tout !

L’installation électrique représente un risque majeur pour les biens et les personnes.

D’un simple changement d’ampoule à l’installation de prises murales, le danger d’une électrisation ou électrocution est bien réel.

C’est la raison pour laquelle la prévention du risque électrique est indispensable dans l’environnement professionnel.

La norme NF C18–510, anciennement recueil C 18 -51, régit l’habilitation électrique pour la prévention lors d’opérations sur les ouvrages et installations.

Elle prépare notamment les salariés à effectuer les bons gestes pour la réalisation des actions sur un système sous-tension ou encore à accéder aux zones dites sensibles.

C’est quoi une habilitation électrique ?

Il est recommandé que tout salarié, qui dans le cadre de son travail, pouvant être confronté, directement ou indirectement, à des risques d’origine électrique soit habilité. Conformément à l’article Article R4511–1, c’est à l’employeur de délivrer l’habilitation électrique pour son personnel.

Le salarié va alors devoir suivre une formation habilitation électrique pour acquérir les connaissances théoriques sur le sujet qui, par la suite, le rendront apte d’un point de vue légal, à accomplir une tâche sur site ou à contrôler une entreprise extérieure venue intervenir sur l’installation électrique.

Dans quels cas l’habilitation est-elle obligatoire ?

L’habilitation assure la sécurité des personnes contre les risques liés à un problème électrique ou toute autre manipulation sur le système en tension.

Pour rappel, le corps humain est un conducteur électrique. Composé d’eau et de sels minéraux, le courant peut alors parcourir chaque membre et organe et ce, jusqu’au cœur. L’électricité peut alors entraîner des complications de santé, des handicaps ainsi que la mort du salarié. On comprend alors toute l’importance d’une norme NF au sein de son entreprise pour préparer au mieux les personnes qui interviendront sur un ouvrage électrique.

La norme concerne aussi bien les interventions de nature électrique et celles qui ne le sont pas.

  • Les opérations électriques
  • Les opérations non électriques proches d’une installation
  • Les opérations dans une zone présentant un risque de choc électrique

Suivre une formation électrique va notamment permettre de mieux comprendre les risques dans un environnement donné, les normes légales qui encadrent les installations professionnelles et la prise en compte des évolutions technologiques dans le domaine électrique.

Formation Habilitation électrique en ligne

Connaître son besoin afin de définir le type d’habilitation adéquat

Il existe plusieurs types d’habilitations qui sont indépendantes les unes des autres mais qui peuvent toutefois être cumulables selon les besoins propres de l’entreprise.

Pour se repérer parmi toutes les proportions, il convient de découper les habilitations électriques en trois catégories que l’on distingue selon trois symboles différents :

  • B / H pour indiquer le domaine de tension des ouvrages (haute et basse tension).
  • 0 / 1 / C / R / S / P / E selon que la nature de l’intervention soit directement liée à un dispositif électrique ou non.
  • V / T / N / X pour définir le type de travaux.

La charge revient à l’employeur de choisir la combinaison de symboles en fonction des tâches à réaliser par le salarié.

Formation Habilitation électrique BS-BE Manœuvres

L’habilité électrique ne concerne pas uniquement les électriciens mais également l’ensemble des salariés susceptibles d’être en contact avec une source de courant.

Une formation en sécurité et sûreté et prévention des risques électriques permet de sécuriser l’environnement de travail ainsi que le personnel. Il s’agit d’une montée en compétences pour connaître les dangers d’une installation électrique.

Le domaine de l’électricité est complexe. Les changements sont fréquents avec des normes qui évoluent sans cesse. Les compétences doivent alors être régulièrement renouvelées selon le niveau d’intervention du personnel électricien ou non électricien.

Côté employeur, la formation électrique de ses collaborateurs permet non seulement d’assurer un niveau de sécurité maximal au sein de son entreprise mais également de garantir une proactivité et performance nettement meilleures. Un salarié bien préparé peut prendre plus rapidement ses fonctions sur le terrain et exécuter au mieux les tâches qui incombent à sa fonction.

Passer l’habilitation électrique à distance : C’est possible ?

Passer son habilitation électrique en ligne présente de nombreux avantages.

Il est important de rappeler qu’un employeur ne peut pas délivrer de certification électrique sans que le salarié ait suivi une formation préalable.

Obtenir un titre d’habilitation à distance permet de travailler en dehors de ses heures de travail. Des cours d’électricité en ligne pour améliorer les aptitudes intrinsèques de son personnel sans empiéter sur le rythme de travail.

Contrairement à une formation initiale, la dématérialisation offre un accès illimité 7j/7 24h/24 grâce à une plateforme ouvrant sur un espace consultable à tout moment.

La technologie permet aujourd’hui de proposer une expérience de qualité et procurer un enseignement qualifiant.

Habilitation pour intervenir sur les véhicules électriques et hybrides

B1TL / B2TL/B0L/ BCL/ B1L, B1VL, B2L, B2VL, BRL

Avec l’avènement du transport écologique et des voitures qui tendent à réduire les émissions de carbone, de nombreuses entreprises font le choix d’une flotte de véhicules électriques ou hybrides.

Les habilitations concernées sont :

  • B1TL : Habilitation électrique TST sur voitures électriques et hybrides
  • B2TL : Prévention des risques électriques lors de travaux sous tension
  • B0L / BCL: Formation pour travaux non électriques sur des véhicules électriques
  • B1L : Opérations d’ordre électrique sur engins électriques
  • B1VL : Intervention d’ordre électrique sur véhicules électriques Indices
  • B2L : Opérations non électriques au voisinage de batteries ou d’équipements de véhicules électriques
  • B2VI : Habilitation pour consignation ou mise hors tension des voitures électriques ou hybrides
  • BRL : Formation destinée aux chargés d’entretien, d’intervention et de dépannage sur les véhicules.

Le prix formation habilitation électrique ?

Pour 360 euros, vous profitez d’une formation de 14 heures avec un contenu conforme à la norme NF C 18–510.

Une fois l’habilitation obtenue, le salarié aura un accès à certains locaux électriques, et pourra soit se charger de la surveillance de travaux électriques soit effectuer une opération pour réparer ou installer de nouveaux éléments. Pour rappel, le niveau d’habilitation définira le champ d’intervention du personnel.


Comment devenir un gestionnaire de transport ?
Fiche métier - Conditions d'accès - Missions - Différence entre gestionnaire interne et externe